Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


[Guide du MJ] le Culte des Damnés

Aller en bas

[Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Lun 1 Déc - 19:10


Nombre : 10 000 personnes
Faction : Le Roi Liche
Zones d'influence : Norfendre, Lordaeron (principalement à Stratholme) et de manière plus camouflée dans les royaumes humains
Buts : Faire la volonté du Roi-Liche

Le Culte des Damnés est une bande de mortels qui se consacrent à servir les morts-vivants. Quand la Légion Ardente a commencé à ravager Lordaeron elle a capturé des mortels et les a donné au Roi Liche, qui a rapidement brisé leur libre-arbitre et empli leurs corps vidés d'âme d'une ferveur zélée. Les cultistes devinrent des outils de la propagation du Fléau en Lordaeron, car le rôle initial de ces fanatiques était de répandre la Peste, qui a tué (et relevé des morts) un grand nombre d'habitants du continent.
***

La Légion Ardente a été vaincue à la bataille du mont Hyjal, abandonnant la victoire à l'Alliance et à la Horde. Mais ce ne furent pas les seuls vainqueurs. Le Culte des Damnés considère la défaite des démons comme une victoire également pour le Roi Liche. Avec la défaite des démons, le Roi Liche a pu se libérer de leur contrôle et, avec son puissant chevalier de la mort, Arthas, il a pu mettre en oeuvre ses propres plans. Il contrôlait déjà la majeure partie de Lordaeron mais il voulait encore étendre son influence.

Le Culte des Damnés fut heureux de la libération de son maître et continua à travailler pour lui après la guerre. Ils suivirent les évènements quand Arthas brisa la prison de glace du Roi Liche et fut habité par l'esprit de Ner'zhul, faisant du nouveau Roi Liche l'être le plus puissant de la planète. Le Culte accepta de se mettre au service du nouveau Roi Liche comme il avait servi l'ancien, aussi longtemps qu'il poursuivrait les efforts du Fléau. Puisque le Roi Liche est à présent capable de se déplacer, le Culte travaille frénétiquement, pensant qu'il quittera peut-être sa nouvelle résidence en Northrend pour honorer Lordaeron de sa présence un jour ou l'autre. Travaillant pour les morts-vivants, profondément plongés dans les arts noirs de la nécromancie et espérant devenir un jour des mort-vivants eux-mêmes, les cultistes sont véritablement effrayants.

Le Culte n'a aucun allié ; en fait les cultistes auraient plutôt des ennemis. Aucun mortel sain d'esprit ne partage le désir du Culte de servir le Roi Liche. Personne ne donnerait volontairement son corps et son âme au Roi Liche pour qu'ils les relève après la mort. Avec nombre d'ennemis dans l'ALliance et dans la Horde, les cultistes sont capables de donner à leurs maîtres plus de corps à ressusciter et à ajouter aux armées du Fléau après les inévitables conflits. Le seul véritable adversaire du Fléau serait la Légion Ardente, à laquelle il était soumis encore il y a peu de temps. Le Roi Liche est une puissante entité et la Légion Ardente n'est pas satisfaite du tout d'avoir perdu son contrôle sur lui (en même temps que la troisième guerre). Le Roi Liche considère les Réprouvés comme des brebis égarées qui doivent rejoindre le troupeau, même si ils le détestent, et ils ne sont donc pas considérés comme des ennemis.

Organisation :
Kel'Thuzad est théoriquement à la tête du Culte des Damnés. Mais, occupé à recevoir les ordres du Roi Liche en personne et orchestrant les actions du Fléau, il ne peut pas s'occuper attentivement du Culte. Il a nommé deux mortels pour diriger le Culte et lui annoncer les victoires et les défaites dans la future conquête de Lordaeron. Ces deux personnes sont simplement appelées les prochains sur la liste, en référence à leur désir de terminer leur vie et de débuter une existence de mort-vivant.

En dessous de ces deux-là le Culte semble assez désorganisé, mais ce chaos sert ses intérêts : terminer la conquête de Lordaeron pour le compte du Roi Liche. Les mortels qui sortiraient de l'influence du Roi Liche sont ainsi incapable de dire qui mène les armées du Roi Liche a tel ou tel endroit.

Les membres du Culte n'ont pas de vêtements spéciaux pour symboliser leur appartenance. Certains tentent de se fondre dans la société normale et espionner pour le compte du Roi Liche ou chercher de nouveaux membres. Les autres portent des vêtements macabres, souvent déchirés et sentant mauvais, pour montrer ce qu'ils veulent devenir bientôt. Ceux enfin qui étudie la magie se vêtent de noir et de pourpre, abandonnant les couleurs vives de leur ancienne existence de magiciens.

Quand les Prochains sur la liste sont considérés comme étant prêts, Kel'Thuzad les tue et les relève sous forme d'ombres, la forme la plus honorifique dont puisse rêver un cultiste. Il nomme alors d'autres mortels pour être désormais les Prochains sur la liste. Ils serviront le Roi Liche sans se poser de questions, car ils voient la non-vie comme l'ultime récompense. Mais les Prochains sur la liste ne sont pas les seuls qui puisse gagner la non-vie. Il n'est pas rare que la liche relève le cadavre d'un cultiste mort au service du Roi Liche. En revanche il est rare qu'un mortel vivant soit tué pour être relevé, simplement parce qu'il fait du bon travail. Un bon cultiste doit rester en vie et servir le culte. Un mortel dans une ville de 50 000 habitants vaudra toujours plus que le guerrier mort-vivant qu'il pourrait devenir.

Géographie :
Le quartier général du Culte est dans le palais de la liche Kel'Thuzad, dans la cité déchue de Stratholme. La plupart des cultistes ne voient jamais la liche mais les meneurs du Culte vivent au palais et rencontrent les autres meneurs pour mettre en place leurs plans. Le culte s'est installé principalement dans les Maleterres et dans une moindre mesure dans le reste de Lordaeron, étendant toujours la sphère d'influence du Fléau.

Le Culte va souvent se trouver là où se trouve le Fléau. Certains mortels sont simplement attirés par les arts noirs ; d'autres ont été envoyés de Stratholme pour monter une branche locale du Culte. Ils ont des poches d'influence en Khaz Modan et même Stormwind, et se tourneront vers ces endroits quand ils se seront emparés de Lordaeron.

Membres :
Alors que les membres actuels du Culte des Damnés sont des individus zélés complètement dévoués à leur cause, la plupart des nouvelles recrues sont timides et faibles. Les gens impopulaires, trompés, se considérant souvent comme en échec dans leur carrière ou leur vie en général sont les cibles naturelles pour les manipulations du Roi Liche, car ils n'ont pas grand chose pour les convaincre qu'ils doivent être à la première place. Avec la promesse de la richesse, de la puissance ou du savoir, en fonction de ce qu'ils souhaitent, le Culte les attire vers lui. Quand les mortels entrent dans le culte ils emploient les arts noirs pour les aider dans leur soumission. Par la suite ils ont confiance et sont complètement convaincus par les pouvoirs du Roi Liche, prêts à travailler sans relâche pour augmenter sa puissance.

Les membres voient le Fléau avec une fascination envieuse, et nombre d'entre eux ont choisi de suivre cette voie avant même d'être aidés par les arts noirs. Les mort-vivants défient l'ordre naturel des choses et font preuve d'un potentiel plus important, car si on peut vaincre la mort on peut faire ce qu'on veut. Devenir un mort-vivant est le but le plus important que l'on puisse avoir dans la vie. C'est considéré comme une récompense pour une vie de bons et loyaux services (envers le Roi Liche naturellement) de recevoir la non-vie. Il y a parfois des récriminations dans le culte quand les membres voient d'anciens ennemis devenir des morts-vivants sans le vouloir alors que les cultistes doivent travailler dur pour mériter cette récompense. Ces mouvements d'humeur sont rapidement calmés, en général suite à la menace d'une mort non suivie de la non-vie. Les officiers du Culte expliquent que leurs ennemis meurent et deviennent des alliés parce qu'ils sont bien plus nombreux que le Culte des Damnés. Si les nécromanciens du Fléau ne relevaient que ceux qui le méritaient, ils ne seraient pas aussi puissants qu'ils le sont actuellement. Le Fléau a besoin du Culte parce qu'il a besoin de mortels à son service.

Kel'Thuzad nomme personnellement les officiels et les chefs du Culte, cherchant des gens doués à la fois en espionnage et dans la poursuite de l'art noir de la nécromancie. Un bon charisme, du talent pour le recrutement et la capacité de se fondre parmi les mortels normaux sont des compétences recherchées. Cependant il est impossible de devenir officier sans être magicien : tous les membres influents du Culte sont à même d'incanter au moins quelques sortilèges.

Personnalités :
Kel'thuzad (nécromancien mort-vivant)
Kel'Thuzad sert son maître Arthas de la citée annexée de Stratholme. Jadis un mage corrompu, il a juré fidélité au Roi Liche pour obtenir plus de puissance. Sous les ordres de Ner'zhul il a répandu la Peste en Lordaeron et a été tué pour ça par le prince Arthas, qui sombra petit à petit dans la folie dans sa quête pour l'épée Frostmourne. Le Roi Liche a ressuscité Kel'Thuzad comme une liche et lui a commandé d'aider Arthas dans son combat pour étendre le pouvoir du Fléau. Depuis qu'Arthas a brisé le Trône Gelé à Northrend et y a installé sa base, il a laissé Lordaeron aux mains de Kel'Thuzad. Le deuxième plus puissant mort-vivant en ce monde manigance des plans pour faire tomber le continent déjà affecté, et étend l'influence du Fléau à travers les montagnes de Khaz Modan et en Azeroth. Il travaille étroitement avec le Culte des Damnés, conscient que travailler avec des mortels pour vaincre des mortels est plus efficace que simplement lancer une horde de morts-vivants sur une ville, même si ça finit généralement pareil. Même s'il les a nommé lui-même, il déteste les mortels qu'il a nommé comme Prochains sur la liste, mais reconnaît leur valeur pour le Roi Liche.

Pai Stormbringer (voleuse humaine)
En collaboration avec Ul'haik Hadanot, Pai est le redoutable chef du Culte des Damnés. Il y a longtemps c'était un assassin au service des nobles corrompus d'Alterac puis elle a assassiné pour le compte du Syndicat. Elle a entendu l'appel de Kel'Thuzad et a rejoint le Culte au début de la troisième guerre. Elle a montré d'excellentes disposition pour combiner les talents d'assassinat et les arts noirs, puis s'est avérée très compétente pour apporter de nouvelles recrues au Culte. Avec sa voix douce et son apparence fragile elle attire les personnes à la faible volonté et leur promet la puissance et la richesse s'ils servent le Culte. Si jamais quelqu'un a la force de refuser elle a pour consigne de le convaincre ou de faire en sorte qu'il n'ait plus jamais l'occasion de changer d'avis. Elle est chaleureuse et sympathique, ce qui fait souvent baisser leur garde aux gens. Elle est très fière d'être à la tête du Culte, accorde de la valeur aux avis d'Ul'haik et chérit les moments qu'elle passe avec Kel'Thuzad. Elle est petite et enfantine, mais aussi étonnamment souple et rapide pour sa taille.

Ul'haik Hadanot (magicien haut elfe)
L'autre chef du Culte, Ul'haik, était un mage secret et désagréable qui ne se consacrait qu'à ses études. Il préférait ses livres aux contacts avec les autres elfes et ne fut pas déçu quand Dalaran fut détruite. Au lieu d'être dégoûté par les envahisseurs mort-vivants il fut empli d'un respect craintif de leur puissance et se livra volontairement à eux. Kel'Thuzad reconnut son ambition et lui confia rapidement la direction du Culte des Damnés. Il représente le coté intellectuel du Culte, dirigeant les nécromanciens dans leur étude des arts noirs pour continuer à soutenir les morts-vivants. Il préfère rester chez lui et étudier seul mais il voit beaucoup Pai et Kel'Thuzad pour discuter des aspects les pus profonds de la nécromancie ou planifier des attaques pour que les Cultistes permettent au Fléau d'aller vers le sud. Il déteste secrètement Pai et son attitude chaleureuse, et complote pour la faire tuer et mutiler assez son corps pour qu'elle ne puisse jamais devenir un mort-vivant. Il est grand pour un elfe, et est plutôt fin. Sa peau et ses cheveux ont été assombris par son étude enfiévrée des arts noirs.

Informations complémentaires :
La recette de l'élixir suivant brise le lien mental qui permet au roi-liche de contrôler ses non-morts
Gangrelette x3
Gromsang x5
Tombeline x3
Cauchemardelle x2
Fiole de verre gangrepurifié x1
Le tout doit être pillé et doit macérer 14 jours, pas plus, ou l'elixir devient inactif
--Apothicaire Lydon--


Dernière édition par Laeris Lieâme le Ven 5 Déc - 15:05, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Spoiler

Message par Invité le Mar 2 Déc - 21:31

/hrp

J'ai en ma possession une lettre simple "écrite" par l'apothicaire Lydon qui permet de détruire le lien mental entre le Vrai Roi et les non-morts.
Par contre, je ne me souviens plus de quelle manière l'obtenir. Elle m'a été donnée quand j'ai repris le Culte.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Ven 5 Déc - 15:06

Merci de l'info... je l'ajoute au post initial

Au fait, chère Cymbûé Almishra, m'autorises-tu à utiliser ton nom dans les prochains scénarii en tant que dirigeante du Culte des Damnés ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Ven 5 Déc - 16:58

/hrp

Bonjour Laeris,

Merci de l'intention mais je n'ai aucune reconnaissance officielle. Je ne suis qu'un joueur qui incarne un avatar, rien de plus. Et puis ma "peste" a toujours nié, et niera toujours, son appartenance au Culte. Mais rien n'empêche les rumeurs ^_^.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Ven 5 Déc - 23:04

Petites informations supplémentaires à la volée; repris directement IG:

- Certains cultistes au sein de Stratholme portent le noms de Thuzadins (sans doute en rapport avec Kel'thuzad), leur officier serait Maleki le Blafard ( si on se base sur le boss de l'instance comme référence).

- Il y a également l'école de magie Scholomance située dans les Maleterres de l'Ouest. La famille Barov y est ancrée et se donne les moyens d'aider le Culte des Damnés financièrement en retour d'un apprentissage et d'une certaine position. Leur seigneur est Alexei Barov, sa femme Illucia et leur fille Jandice. L'instructeur qui enseigne les arts sombres est le Sombre Maitre Gandling, aidé par d'autres dont une liche, Ras Murmegivre (il y a une quête affiliée à cette liche permettant de lui redonner forme humaine quelques temps).

- Il y a aussi une présence du Culte des Damnés en Norfendre, notemment aux Bassins de Sholazzar. Ils sont par ailleurs fort peu nombreux aux autres endroits, exceptés peut-être à la Couronne de Glace, mais sont défavorisés au profil des Vyrkuls.

De plus si je ne m'abuse, beaucoup de Cultistes portent des scarifications faciales ou sur leurs corps, comme le dos.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Tunrida Astraani le Sam 6 Déc - 18:34

Mais rien n'empêche les rumeurs ^_^

Surtout qu'il y a quelques personnes qui ont vu des trucs louches Wink
avatar
Tunrida Astraani
Administrateur

Nombre de messages : 2996
Age : 37
Date d'inscription : 14/06/2008

http://cerclekaldorei.xooit.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Lun 15 Déc - 15:22

Quelques précisions sur la fameuse famille Barov :

Barov est le nom d'une grande famille noble du Lordaeron qui résidait à Caer Darrow avant la deuxième guerre entre Horde et Alliance. Les Barov dirigeaient un fief important du royaume - peut être même le plus important - car ils étendaient la domination du Caer Darrow sur Austrivage, moulin de Tarren, Brill et Andorhal...
Quand le nécromancien Kel'thuzad a formé le culte des damnés, bien avant le début de l'invasion de Lordaeron par le Fléau, il a contacté la famille Barov. Le patriarche de la famille - Alexei Barov - a rejoint le culte, devenant un chevalier de la mort, et y a gagné l'immortalité... Les envoyés du culte des damnés (en particulier l'archimage Gandling, ancien collègue de Kel'thuzad à Dalaran) se sont installés à Caer Darrow et y ont fondé la Scholomance, une école de magie, spécialisée dans la nécromancie.
On dit désormais que les Barov et leurs serviteurs ont été massacrés, mais pourtant ils sont toujours présents sur cette terre. Alexei Barov, le patriarche, étant devenu un chevalier de la mort, se tient toujours dans sa crypte. Il ne dirige plus rien, mais il est immortel et c'est chez lui. Jandice et Illucia Barov sont également entrées dans le culte des damnés, et restent aux cotés du patriarche. Enfin, les deux fils d'Alexei, Alexi et Weldon, se disputent l'héritage en miettes de leur famille, et se lancent quotidiennement des menaces de mort.
- Alexi a été tué et a rejoint le Fléau. Les Réprouvés l'ont cependant libéré de l'emprise du roi-liche et il s'est réfugié dans les clairières de Tirisfal, dans un camp de la Horde.
- Weldon a fui Caer Darrow quand il le pouvait encore (pendant la deuxième guerre, selon certaines rumeurs) et s'est réfugié dans le camp de l'Alliance, dans les Maleterres de l'Ouest.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Mar 16 Déc - 14:33

Toujours plus d'infos (ces livres sont consultables dans la nécropole d'Archérus...)

[Guide des effets secondaire de la non mort]

Bienvenue dans le Fléau. Maintenant que vous avez pris votre véritable service, vous trouverez peut être un immense soulagement dans votre libération des divers inconvénients mortels. Désormais, vous ne perdez votre temps en sommeil,
vous n'aurez plus besoin de vous abriter des éléments et même de vous couper les cheveux et les ongles ! Comme c'est délicieux ! Cependant, il y a quelques petits détails, quasiment insignifiant, à connaître quand on est mort vivant :

- Surveillez votre pourrissement. Un peu de pourriture est parfait pour effrayer vos ennemis. Mais un bras qui tombe alors que vous allez frapper quelqu'un est tout simplement embarrassant.
- Apprenez à aimer votre puanteur. Certains disent fétides, nous disons rawarr. Éviter les animaux vivant, en particulier les chiens.
- Faites attention à votre inintelligibilité. Si vous égarez votre mâchoire inférieure vous serez sans doute réassignée à un poste ou votre gargouillement ne sera pas utile. Et peu d'entre eux ont un prestige quelconque.

- L'alcool, ce n'est vraiment plus la même chose, désormais. Mes excuses.
- Un bain de sang par jour tient le vivant éloigné (Ajouter des bulles est mal vu). Évitez les pastels, ils ne vont pas du tout avec votre teint.
- Vous n'aurez jamais l'air grosse dans vos pantalons.

[La vérité ultime de la non mort]

Les vivants attribuent aux morts vivants les attribut les plus brillants de leurs propres vies ; Une servitude désespérée. La sauvagerie la tranquillité de l'esprit. Nous servons ! Les vivants servent, eux aussi. Même s'ils servent des rois, des seigneurs de guerre, des dieux des hommes et des bêtes. Nous servons uniquement la volonté puissante et unificatrice du roi - liche, qui nous pousse a la prospérité et à l'unité !

Malgré tous les efforts des hommes, il existe uniquement des témoignages sans fin de tragédie, cruauté, trahison et égoïsme. En ce qui concerne le Fléau, on ne parle que d'efficacité et de totalité. Servez le dans la mort, sa voie est la voie du choix dont la route ne mène qu'à l'accomplissement !

Le corps froid, mais réchauffé par l'unité, Le puissant Fléau ne forme qu'une seule nation, un esprit, un être. Le froid véritable réside dans les regards insensibles des gardes qui se détournent des réfugiés maladifs provenant des territoires voisins en temps de guerre ! Les hommes ne sont - ils pas tous de la même race ? Mais ils sont divisés par leurs cœurs glacés.

Portez haut notre idéal. Et abattez nos ennemis ! Augmentez nos effectifs de ceux qui sont tombés jusqu'à ce que tous servent le trône de glace !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Mar 16 Déc - 14:43

[Soin de beauté pour les goules]

Entretien des goules & Manuel de débridement et de recyclage.

Bandages

Des blessures saignant plus de trois fois par jours devraient être bandées. Quand vous sélectionnez un type d'étoffe pour vos bandages, choisissez celle que vous préférez. De nombreuses goules préfèrent l'étoffe runique pour sa couleur pourpre naturelle qui devient d'un marron noir quand elle est imbibée de sang. On ne peut cependant pas ignorer les propriétés de jaunissement suprêmement stylistique du simple lin. Le mieux, c'est l'expérimentation !

Croûtes et plaies

Une plaie purulente et croûtée est une déclaration de mode géniale et permet vraiment de communiquer vos changement
d'humeur. Cependant, pas de laisser-aller ! Ne pas gratter une croûte, c'est rater une belle occasion de briller.

Insectes

Oh, laissez-les un peu tranquille ! Ils ne mangent pas grand-chose et ils contribuent efficacement à votre
apparence livide et à votre puanteur atroce. Cependant, si vous étiez colonisé par des abeilles ou des guêpes, rendez vous
immédiatement a l'abattoir le plus proche.

Membres perdus

En plein combat, ce n'est pas vraiment le moment ou le lieu pour remplacer un membre perdu. Veuillez continuer avec ceux qui vous reste, le bras ou la jambe manquante sera remplacée avec le membre le plus ressemblant que nous puissions trouver dès qu'un acolyte pourra jeter un œil sur vous. A la rigueur, empruntez-en-un à un collègue !

Cannibalisme

Pour éviter que le personnel du Fléau ne soit à nouveau mangée de manière prématurée, vous pouvez seulement manger
quelque chose de mort qui est sur le sol depuis plus de 5 secondes ! Les couchettes des acolytes ne sont pas considérées comme étant "Sur le sol" !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Invité le Mar 16 Déc - 14:44

[Les décrets du Fléau]

Chapitre 1
Le décret du Fléau, par Kel'Thuzad

Les racines du Fléau plongent dans la folies de toute les races. Notre accession au pouvoir est le produit des péchés de ceux qui veulent notre fin. Les soi-disant "Héros" de la terre tombent devant nous en ayant recours à une mesure de nos idéaux pour obtenir la victoire qu'ils ont imaginée. Leurs victoire est le véhicule de la réalisation que sans avoir recours à ce qu'ils définissent comme une situation déplorable pour l'obtenir, nous les aurions alors vaincus.
Dans les deux cas, victoire ou défaite, le Fléau gagne invariablement. Quand on s'en rend compte, la soumission à notre volonté est inévitable. Le maître notre roi-liche, est né sous cette même doctrine.

Conquérir, c'est corrompre.
Corrompre, c'est prendre ce qui est droit, plein d'espoir et vivant, et d'en faire tout le contraire par tous les moyens disponibles dans notre arsenal. Les attribut des vivants ont tous les synonymes avec des défauts qui causent leurs destruction ; Espoir et dogme, droiture et fanatisme, vie et empathie. Découvrez ce qui donne envie de vivre aux vivants et retournez le contre eux.

Connaitre le chemin le plus direct pour la corruption est le summum de la sagesse.
Une simple faiblesse du cœur, un arrachage d'organes vitaux ou une maladie directe fonctionnent sur la plupart des gens.
Cependant, la conquête de la plupart n'est pas le décret du Maître. C'est la conquête de tous. Il est idiot de dépenser des ressources excessives pour fausser l'esprit d'un simple paysan quand une peste ordinaire suffit. Il est également idiot de lance cette même peste ordinaire contre les personnes endurcies et en bonne santé. Une étude réglementée de toute difficulté révélera des faiblesse utilisables.

Chapitre 2

L'idée fausse la plus importante que les vivants ont envers le Fléau est notre penchant pour ce qu'ils considèrent
comme le "Mal". Pour les démoraliser nous laissons cette erreur se perpétuer, et nous la répandons même parmi les nôtres. La véritable nature du Fléau est notre transcendance des chaînes qui empêchent toutes les races vivantes de devenir aussi prospères que nous.

Par exemple : Quels bénéfices apportent l'émotion et l'honneur ? Ils servent aux vivants pour se justifier pour les faire se sentir "Bien". Alors, quelles sont leurs faiblesses? L'émotion est en corrélation directe avec l'ignorance de la logique et de la raison. L'honneur est la plupart du temps, le seul utilisateur de ressources capables de combattre pour un combat perdu d'avance, c'est déroutant même pour moi de voir que les vivants ne sont pas conscients de l'enthousiasme que nous mettons à jouer les méchants, à nourrir leurs plus gros défauts en devenant l'incarnation de tout ce qui les incites à un comportement irrationnel.

L'incertitude morale ne peut pas être "Nettoyée". L'antipathie ne peut pas être "Soignée" ou "Soulagée".
L'avidité ne peut pas être "Dispersée". Et le courroux ne peut pas être "Guéri". Nous avons choisi d'être l'incarnation de toutes ces choses. Et il y a malgré tout des gens encore assez fous pour croire que les Fléau peut être vaincu et complètement effacé. Aussi longtemps que les péchés mes plus attirants des vivants restent notre porte-drapeau,
il y aura toujours des gens impatients de se soumettre à notre volonté. Je suis moi même né sous cette doctrine.

Chapitre 3

Le potentiel du Fléau est infini. Nous cependant, ne sommes pas du tout infaillibles. Soyez toujours conscient de vos limites. Et des ressources à votre disposition. Ayez toujours une stratégie de repli. Le sacrifice de serviteurs avides est la pierre angulaire de la philosophie du Fléau. Toute bravoure, souffrance, ou compatriotisme pour toute autre personne que le Maître est imprudent et sévèrement puni.

Une autre idée fausse qu'ont les étrangers à propos du Fléau est que notre pouvoir réside dans la volonté résiduelle des vivants, que nous sommes une forme avancée de parasites, et que sans un hôte régénéré, la vie nous quitterais tout simplement. Une fois encore nous ne pouvons pas démentir des idées aussi ignorante qui nous rendent service , mais cela ne pourraient pas être plus éloigné de la vérité. Nous ne sommes rien de moins qu'une forme évolutive d'adaptation à une terre autrefois lieu d'une lutte sans fin. Nous sommes immunises contres les tribulations de la dissension, de la surpopulation, de l'individualisme, de l'égoïsme, de l'imprudence, et même de la moralité. Nous obéissont à la volonté du Maître. Et le Maître nous offre tout ce que nous pourrons jamais désirer.

Il est vrai que nous avons emprunté l'architecture, la technologie et les prouesses physique des cultures assimilées. Ceci comme les nombreux actes "Maléfiques" du Fléau, n'est fait que par pragmatisme. Le Fléau n'a ni le temps ni le désir de générer une culture qui lui soit propre. Un membre du Fléau qui crée hors influence auras un attachement inhérent pour ce qu'il a crée, un droit de voir cette chose considérée et utiliser. Ça mène à l'individualité, qui mène à la dissension. La créativité est un défaut de culture, mais une obligation mineure quand il s'agit de besoins simples tels que des bâtiments et de l'équipement. Ce n'est pas à nous de questionner ou de nous préoccuper de l'origine de nos ressources, nous avons
juste à savoir comment les utiliser.

Le Fléau est la volonté de la terre. Tout ce qui vite se plie à notre volonté avec une telle facilité mène à une seule conclusion : ils ont besoin de nous, ils aspirent à notre salut. Il n'y a aucune résistance à nos ordres. Nous sommes l'inévitable que toute vie contient : la mort. La mort est liée à toute vie et la non vie est liée a toute mort. Plus les vivants reconnaissent ce fait immuable, plus la transition sera facile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Guide du MJ] le Culte des Damnés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum