Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


[Manuel du joueur] 2.2 Les Elfes de la Nuit

Aller en bas

[Manuel du joueur] 2.2 Les Elfes de la Nuit

Message par Invité le Mer 11 Fév - 14:44


GÉNÉRALITES
Les Elfes de la Nuit, volontairement reclus, fut la première race à s'éveiller au monde d’Azeroth (un seul continent à cette époque connu sous le seul nom de Kalimdor). Ces êtres immortels, aimant l'obscurité, furent les premiers à étudier la magie et à la répandre dans le monde entier près de dix mille ans avant l'ouverture du Portail Noir. L'usage immodéré de la magie pratiqué par les elfes de la nuit a attiré la Légion ardente dans le monde et provoqué une guerre catastrophique entre les deux races de Titans. Les elfes de la nuit ont réussi avec peine à bannir la Légion du monde à l'issue de la Guerre des Anciens, mais leur merveilleuse terre natale était désormais morcelée et submergée. Jusqu'à une époque récente, les elfes de la nuit s'étaient enfermés à l'écart du monde. Ils étaient restés cachés au sommet de leur mont sacré Hyjal pendant plusieurs milliers d'années. L'invasion de la Légion a tiré les elfes de la nuit de leur longue somnolence. Ils s'intéressent de nouveau à modeler le monde et, pour la première fois, s'allient à d'autres races pour assurer la survie d'Azeroth. En tant que race, les elfes de la nuit sont honorables et justes, mais ils se méfient beaucoup des « races inférieures » du monde. Ils sont de nature nocturne et leurs pouvoirs sombres suscitent souvent la même méfiance que celle qu'ils éprouvent à l'égard de leurs voisins mortels.

LE PANTHÉON ELFIQUE
Les Elfes de la nuit sont les seuls à vénérer des dieux comme Elune, la déesse de la Lune, Cenarius, le Seigneur des Bosquets, ou bien encore Malorne, le Protecteur des Chemins. Ils vénèrent également des ours divins, les jumeaux Ursol et Ursin, ainsi qu’Aviana, Maîtresse des corbeaux, qui sont respectivement les divinités totémiques des druides de la Griffe et des druides de la Serre. Les Elfes de la nuit considèrent les puissances supérieures comme des mentors plutôt que des dieux.

ELUNE
Il y a de cela plus de 10 000 ans, les Elfes de la nuit vénéraient Elune, la déesse de la Lune. Ils croyaient que pendant le jour, elle dormait dans les eaux chatoyantes du Puits d’Eternité, et qu’elle rejoignait les cieux à la tombée de la nuit. Les Kaldorei pensent qu’elle veille sur ses enfants et qu’elle les protège en leur accordant le pouvoir de se fondre dans le manteau de velours de la nuit. Les prêtresses d’Elune, comme la célèbre Tyrande Murmevent, sont les représentantes terrestres de la grâce et de la puissance de leur déesse. Les farouches chasseresses puisent également leur force dans leur foi envers Elune, bien qu’elles ne possèdent pas la capacité de lancer des sorts cléricaux. Certains pensent qu’Elune n’existe pas en tant que telle, et que les sortilèges des prêtresses proviennent des pouvoirs du Puits d’Eternité. On peut certes accorder un certain crédit à cette thèse, mais une chose est cependant certaine : qu’elle existe réellement ou non, Elune vit dans le cœur et l’esprit de son peuple, et elle est révérée comme la plus grande déesse du panthéon elfique.
Elune est la divinité la plus importante d’Azeroth et est vénérée par les Elfes de la Nuit. Elle est associée à la plus grande des deux Lunes du continent, la Dame Blanche et est la mère biologique du demi-dieu Cenarius. Pour les Taurens, elle est connus sous le nom de Mu’sha et représente l’œil gauche de la Terre Mère.
Au commencement, elle protégeait toutes les créatures vivantes et leur a permis de pouvoir se développer, puis l’énergie obscure du puit d’éternité se mit à s’échapper de celui-ci. Malgré ses tentatives pour sauver ses enfants spirituels, elle assista avec horreur à la chute de ces dernier, attiré et séduit pas la puissance se dégageant du puit. Bien que son compagnon Malorne et leur enfant Cénarius vinrent rejoindre ses fidèles parmit les Kaldoreï dans une tentative désespérée de lutter contre la Légion Ardente, les démons se rependirent à travers le pays semant un vague de mort et de destruction que même Elune ne pu empêcher.
Par la suite, au moment où la Déesse estima qu’elle eu de nouveau accomplie sa tache en apportant une nouvelle ère de paix à Azeroth, les royaumes Humains tombèrent sous l’influence de la corruption de la magie des Hauts Elfes et tombèrent dans le chaos. Puis ce fut au tour des Orcs de la Horde de venir en Azeroth afin de commencer une nouvelle guerre qui menaça de consommer le monde … Comme ce fut jadis le cas pour la Guerre des Anciens. Bien que nombre de Kaldorei se soient réfugiées dans ce qui fut nommé le Rêve d’Emeraude, ils devaient s’assurer que la Déesse prendrait des mesures directes sur ces évènements.
Elune ne livrait jamais aucune bataille d’aucune sorte et ne tolérait pas que l’on s’en livre en sa présence. Bien qu’elle ne se manifestait jamais physiquement dans le monde des mortels, lorsqu’elle s’impliquait dans une situation violente elle arrivait sans que l’on puisse la détecter et se servait de sa chanson de paix afin de calmer les combattants. Son chant pouvait résonner jusqu’au lever du jour.

DÉVOTION A ELUNE
Le culte d’Elune remonte environ à 14 000 ans avant l’avènement d’Azshara (NdT Azshara est la reine mythique des Kaldoreï, connue comme la plus belle enfant que le monde ait jamais connu... et la plus sombre aussi par bien des côtés) et des Bien-nés mais elle était certainement adorée bien avant cela, probablement par les plus primitifs des Kaldoreï. Son Temple d’origine se trouvait près de Zin-Azshari mais les Sœurs d’Elune déplacèrent le temple à Suramar lorsque Azshara voulu plus de luxe pour elle-même et ses bien-nés. A la chute de Suramar, Elune devint la source principale de l’espoir de millions de réfugiés fuyant la légion ardente. La vénération de la Déesse de la Lune était essentiellement composée d’Elfes de la Nuit durant les dix milles ans qui séparèrent la Guerre des Anciens de la Troisième Guerre (période appelée la Longue Veille). A présent le centre de son culte est le Temple de la Lune, à Darnassus. Tyrande Murmevent est sa grande prêtresse, mais beaucoup de prêtresses, et pour la première fois, des hommes prêtres, parcourent le monde prêt à guérir au nom de leur déesse et à offrir un peu de lumières dans les guerres d’Azeroth.

LES SENTINELLES
Les Sentinelles est une sorte de clergé elfique qui vénère la déesse Elune. Cet ordre a également pour but de protéger les terres de Kalimdor en l'absence des druides, évadés dans le rêve d'émeraude. Les Sentinelles sont composées uniquement (pas exclusivement, le débat reste ouvert sur le sujet) de femmes guerrières et déterminées, placées sous les ordres de la prêtresse Tyrande Murmevent et de son apprentie, Shandris Pennelune.

CONVICTIONS DES ELFES DE LA NUIT SUR ELUNE
Elune est le point central des croyances pour les Sentinelles et les Sœurs d’Elune tandis que les Druides ont plus tendance à mettre en avant la Nature et à vouer un culte a Cenarius. Ils croient tout de même aux pouvoirs de la Déesse de la Lune. Elune ne s’est jamais matérialisée et pourtant elle est représentée comme une femme Elfe de la Nuit à la peau brillant avec intensité, des yeux aussi argentés que le clair de lune et de magnifiques vêtements argentés ornés de bijoux. Les elfes de la Nuit ont des convictions différentes concernant les pouvoirs d’Elune mais reste en accord sur les suivants :
- La capacité de calmer les races se livrant bataille en chantant une chanson de paix durant la nuit, jusqu'au lever du soleil.
- La capacité de guérir ou d’accorder à un disciple le don de guérison.
- Un puissant bouclier personnel pour la défense d'un allié.
- La capacité de ramener à la vie un être mort.
- Provoquer une pluie de Lune s’abattant sur les ennemis faisant face à la prêtresse qui la provoque.
Les elfes de la nuit croient que Elune protège et permet aux créatures de prospérer en les enveloppant de son influence calme afin d’éviter les conflits. Avec Malorne et Cenarius, Elune aida les Elfes de la Nuit primitifs à évoluer sans se laisser corrompre par la magie du puit d’éternité. En dépit de l’attention particulière de la Déesse, Azshara et les Bien-nés furent corrompus.
Il se raconte que Elune recueillait les âmes des guerriers plus vertueux tombé sur les champs de bataille et les propageaient à travers le ciel comme des étoiles.

INTERVENTIONS DIVINES AVÉRÉES D'ELUNE
- Elune est reconnue dans la mythologie comme celle qui éleva Aviana au rang de Demie-Déesse pour la récompenser d’être un bon messager.
- Elune permit aux sœurs de communiquer entre elles sur de longues distances en dépit de la perte de pouvoir du puit d’éternité.
- Elune accorda à Tyrande Murmevent le pouvoir de guérir n’importe qu’elle blessure.
- Elune créa également un bouclier physique autour de Tyrande Murmevent afin de la protéger de Dame Vashj, jalouse, lorsqu’elle se rendit au palais d’Azshara.
- La force d’Elune aida Tyrande Murmevent et les sentinelles durant la Longue Veille.
- Elune créa la race des Séléniens afin qu’ils veillent sur les sites sacrés.
Elune n'apparaitra probablement jamais sous forme physique. Le culte d’Elune est destiné à maintenir la paix lors de ses interventions divines. Elle n’a pas pour vocation de défendre activement mais le fit lors de la Guerre des Anciens et lors de la bataille du Mont Hyjal. Elune est abstraite et spirituelle, elle est la lumière dans l’obscurité, l’espoir dans le désespoir.

LES PRATIQUES RELIGIEUSES AUTOUR D'ELUNE
Les elfes de la Nuit emploient le mot Dieu au pluriel et des fresques à l’effigie d’Elune et beaucoup d’autres Dieux, qui façonnèrent le monde, recouvraient les murs du temple de Suramar. Nous pouvons en déduire que la religion des Elfes de la Nuit bien que centrée autour d’Elune reste Polythéiste (la référence des Druides à certains demi-Dieux le confirme). La vénération d'Elune ressemble donc plus à un culte de mystère dominant qu'a un monothéisme, (semblable par exemple aux religions de l'Egypte Ancienne sur la Terre). Les Taurens sont également connus pour honorer la Terre-Mère, pour ne pas dire le culte d’Elune. La Terre-Mère était consciente que c’était elle qui avait donnée naissance à Cenarius et fut surprise d’apprendre qu’Ysera était considérée comme la mère de celui-ci. On ignore si cela signifie que la Terre-Mère vénérait Ysera ou était simplement mieux informée sur les origines des Demis-Dieux de Kalimdor.
Le mythe Tauren, le Cerf Blanc et la Lune, raconte comment Apa'ro (Malorne) a fui le Shu'halo (Tauren) en tentant de s'enfuir par le ciel, mais se prit dans les étoiles. Mu’sha le vit et tombât éperdument amoureuse de lui. Elle lui promit de le libérer s’il acceptait de l’aimer. Les actions de Mu‘sha semblaient inappropriées par rapport à Elune mais furent comprise par les Elfes de la Nuit et la Terre-Mère. Il serait plus utile d’interpréter ce mythe comme un "juste si" car les Taurens se servent de celui-ci afin d’expliquer les origines de Cenarius.

LA LANGUE
Les Elfes de la Nuit utilisent leur langue natale, le Darnassien, pour s'exprimer. Le Darnassien est la langue elfique la plus ancienne d'Azeroth, c'est l'évolution de cette langue après l'éclatement des deux races qui a donné la langue nommée le Thalassien, la langue parlée par les Hauts Elfes et les Elfes de Sang. Membres de l'Alliance, les Elfes de la Nuit s'expriment naturellement par défaut en langue commune afin d'être compris des autres races. Ci-après quelques mots de Darnassien (ces mots ont la particularité d'être commun au Thalassien) :

Danil : pic.
Dorei : premier sens : enfant, né, fils, fille. deuxième sens : elfe.
Drassil : couronne.
Elune adore : formule de bénédiction chez les elfes de la nuit (ayant probablement pour sens « qu’Elune soit avec toi » ou « qu’Elune te bénisse »).
En’shu falah-na : formule d’au revoir.
Ishnu-alah : formule de salutation.
Ishnu-dal-dieb : formule de salutation.
Kaldorei : elfe de la nuit.
Medivh : gardien des secrets.
Nor : ciel.
Nordrassil : la « Couronne du Ciel » (nom du premier Arbre Monde).
Quel : haut.
Quel’Danil : le « Haut Pic » (nom d’un refuge haut elfe).
Quel’dorei : Bien Né , haut elfe.
Quel’Serrar : la « Haute Lame » (nom d’une arme légendaire).
Quel’Thalas : Le « Haut Royaume » ou la « Haute Demeure » (nom du royaume des hauts elfes).
Serrar : lame, épée.
Shan’do : maître.
Sin : sang.
Sin’dorei : elfe de sang.
Tel : terre.
Teldrassil : la « Couronne de la Terre » (nom du second Arbre Monde).
Thalas : premier sens : maison, demeure. deuxième sens : royaume.
Thero’shan : élève.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum