Derniers sujets
» A suivre...
Mer 5 Mar - 9:07 par Tunrida Astraani

» Fusion du serveur
Mer 5 Mar - 4:01 par Tunrida Astraani

» Planning des serveurs
Mar 4 Mar - 23:11 par Tunrida Astraani

» Adelheidy
Dim 2 Mar - 22:58 par Vardanila Brûlétoiles

» Réunion HRP au sujet de la fusion
Dim 2 Mar - 21:42 par Syrah

» La Baronne
Sam 1 Mar - 22:47 par Tunrida Astraani

» [Proposition] Fêtons notre anniversaire!
Ven 28 Fév - 20:42 par Seska

» [Orcs] Kosh'Arg 2014 (23 mars)
Ven 28 Fév - 10:32 par Cathelineau

» Prochains events raciaux à organiser
Ven 28 Fév - 3:32 par Tunrida Astraani

» [BG] Ralf Grinsky
Ven 28 Fév - 0:30 par Doomguy

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 191 le Mer 3 Aoû - 23:58
Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez le forum Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Les Clairvoyants sur votre site de social bookmarking


Textes

Aller en bas

Textes

Message par Invité le Dim 12 Sep - 23:17

Voici les premières chansons :







Laissez moi tanker


Moi je vis de mort et de répas
Je vis comme si j'étais en carton
Je vis comme si j'étais éternel
Comme si les wipes étaient sans problèmes
Moi je vis de mort et de répas
Je vis comme si y'avait rien à dire
J'ai tout le temps de me stuffer
De récupérer du fateuh loot bleu

Laissez moi tankerrrrrrrr, laissez moi
Laissez moi tankerrrrrrrr, tanker en liberté tout le raid
Laissez moi tankerrrrrrrr, laissez moi
Aller jusqu'au bout du raid

Moi, je vis de mort et de risque
Quand ça ne va pas, je passe DPS
Je vais, je viens, j'ai appris à respé
Comme si j'étais heal ou retpal
Moi, je vis de mort et de wipe
Je vis comme si y'avait rien à dire
J'ai tout le temps de me stuffer
De récupérer du fateuh loot bleu

Laissez moi tankerrrrrrrr, laissez moi
Laissez moi tankerrrrrrrr, tanker en liberté tout le raid
Laissez moi tankerrrrrrrr, laissez moi
Aller jusqu'au bout du raid !!!!!!!!






Illusion :

Quand je somnole je vois des formes, des ombres qui se suivent
La nuit tardive, je sors donc de ma hutte
Je rase les arbres pour ne pas être vu
Je fuis si vite mais que me veulent-elles
la terreur me stresse
Ne cesse à jamais
Chaque jour c’est la même, elles réapparaissent
Sur les arbres, tous les soirs, elles se déplacent
J’aimerais que ça cesse
Mais que dois-je faire ?

Refrain !
C’est une illusion
Une image miroir de ma part
Car de toute façon
Je ne pense vraiment plus qu’à toi
Ton visage m’obsède
Il reste gravé dans ma tête
Mais que dois-je faire ?
Pour sortir de cet enfer

Quand je me vois la nuit dans ma hutte
J’ai donc compris que la vie est cruelle
Je ne suis qu’un varleu
Qui voudrait revivre des instances splendides dans mes bras avec toi
J’attendrai ce jour là
Je les vois dans le noir
Qui se déplacent, que veulent-elles
Pas mes poils
Oh non ça je l’espère
Ce n’est qu’un rêve que je fais
Il faut que je me réveille
De cette nuit sinistre
Je deviens frigide

Alors imagine
Toutes ces nuits sans toi
Sans sentir et sans te voir
J’ai du mal à vivre ainsi

C’est une illusion
Une image miroir de ma part
Car de toute façon
Je ne pense vraiment plus qu’à toi
Ton visage m’obsède
Il reste gravé dans ma tête
Mais que dois-je faire ?
Pour sortir de cet enfer

C’est une illusion
Une image miroir de ma part
Car de toute façon
Je ne pense vraiment plus qu’à toi
Ton visage m’obsède
Il reste gravé dans ma tête
Mais que dois-je faire ?
Pour sortir de cet enfer









Flou de toi :

Longue vue orné sur nos dix ans
Comme deux amants, comme deux aimants
J'étais le moins, t'étais le plus
Faut que je fasse le point, je suis plus Grobulus

Flou de toi
Complètement flou en moi
Qu'est-ce qui nous arrive
J'ai perdu la grande trique
Flou en moi
Complètement flou de toi
Comme un instantané
Je veux pas jaunir sur le cliché

Retour arrière troublant en noir et blanc
Sur tes fous rires infiniment
Encore ce rêve que je fais toujours
Celui que je t'aime plus que l'amour
Comme un baiser d'Hemet Nesingwary
Je veux qu'on soit beau sur la gnomophoto
Tirage soigné, mat ou brillant
La vie commence à quarante niveaux

Flou de toi
Complètement flou en moi
Qu'est-ce qui nous arrive
J'ai perdu la grande trique
Flou en moi
Complètement flou de toi
Comme un instantané
Je veux pas jaunir sur le cliché

Gros plan sur toi et tes yeux bleus à Néadhora
Tu es ma muse, tu es ma star de théâtre
Je sais pas pourquoi mais
Je sais que le leveling s'arrête pas là
Alors viens avec moi, viens avec toi
Je te ferai la lol ché vite ah
Parce que je suis...

Flou de toi
Complètement flou en moi
Qu'est-ce qui nous arrive
J'ai perdu la grande trique
Flou en moi
Complètement flou de toi
Comme un instantané
Je veux pas jaunir sur le cliché

Non non non
Pas jaunir...






Paladin de lumière


Rien n'est plus fort qu'être en plaque
P'tite en mailles, j'rêvais déjà de ça
Exister, montrer à ceux que j'aime ô combien
Tout ça était inscrit en moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces chasseurs
Les obstacles au devant j'passe au travers
Les orcs lourds et blessants
Les langues de nagas
Ne sont qu'une suite de venins en l'air

Paladin de lumière
Sous les librams protecteurs
Paladin de lumière
Revit dans vos cœurs
Paladin de lumière
Garde tout son mystère
Paladin de lumière
N'a plus rien d'éphémère

Je me donne telle que je suis
Sans chercher à cheaté face à vous
Même mes armes ne sont que lumière depuis
Qu'un beau jour, je vous aie tout confessé
De moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces chasseurs
Les obstacles au devant j'passe au travers
Les instances épouvantess
Les cris "olol go delete"
Ne sont que des barrières à mes prières

Paladin de lumière
Sous les librams protecteurs
Paladin de lumière
Revit dans vos cœurs
Paladin de lumière
Garde tout son mystère
Paladin de lumière
N'a plus rien d'éphémère

Cette énergie en moi
Qui brûle de partout
Je ne veux que la partager
Avec vous

Paladin de lumière
Sous les librams protecteurs
Paladin de lumière
Revit dans vos cœurs
Paladin de lumière
Garde tout son mystère
Paladin de lumière
N'a plus rien d'éphémère
Dans vos cœurs
Dans vos cœurs
Paladin de lumière
N'a plus rien d'éphémère






Myosotis Jolie

Myo :
Je m'appelle Myosotis Jolie.
Je m'appelle Myosotis Jolie
Je voudrai corrompre avec vous
Jusqu'au bout du ciel sur vos ailes
Et je voudrais vivre avec vous, ma vie

Varimathras:
Tu t'appelles Myosotis Jolie
Tu t'appelles Myosotis Jolie
Tu voudrais corrompre avec nous
Jusqu'au bout du ciel, sur nos ailes
Et tu voudrais vivre avec nous, ta vie

Myo :
Oui, c'est ça vous m'avez compris
Alors dites-moi oui

Varimathras:
Tu t'appelles Myosotis Jolie
Tu rêves de corrompre la nuit
Corrompre le soleil-brisé
Et même la Croisade d'argent, sur nos succubes
Faire un p'tit tour au Néant

Myo:
Oui, c'est ça vous m'avez compris
Alors dites-moi oui

Varimathras
Mais y a tant de choses à corrompre avant
De partir pour le Néant
Y a tant de graines à tourner
Ta vie, ne fait que commencer
Y a tant de choses à corrompre avant
De partir pour le néant
Y a tant de jours et tant de nuits
Tu es au début de ta vie

Myo :
J'ai tant de choses à corrompre avant
Mais n'oubliez pas pour autant
La petite elfe aux cheveux blonds
Qui vous a chanté sa chanson
Je m'appelle Myosotis Jolie
Je m'appelle Myosotis Jolie
Et si un jour je deviens prêtre
J'irai par le ciel
Sur vos succubes
Au rendez-vous du néant

Varimathras :
Mais prend le temps de vivre ta vie
Ma petite Myosotis Jolie
Tu sais dans les néant rêvés
Les démons ne sont pas pressés...
Au revoir Myosotis,
et tourne bien toutes les graines...

Myo :
Oui, monsieur le démon, au revoir !

Varimathras:
Adieu.

Ombremort : Allez, viens Myosotis
Tu sais, les démons ont toujours raison.
Tu dois tourner les autres graines,
c'est la loi des livres démoniaque.
Oh, mais dis donc, tu sais la meilleure ?
On est à la page des démons,
et on a failli rater le diablotin !
Faut dire aussi qu'il est jamais à l'heure...





Je t’aime

D'accord, il existait
D'autres façons de se quitter
Quelques boules de feu
Auraient peut-être pu nous aider
Dans ce silence amer
J'ai décidé de pardonner
Les erreurs qu'on peut faire
À trop s'aimer
D'accord souvent la petite elfe
En moi souvent te réclamait
Presque comme une mère
Tu me bordais, me protégeais
Je t'ai volé ce mana
Qu'on aurait pas dû ponctionner
À bout de mots, de rêves
Je vais crier

Je t'aime, Je t'aime
Comme un fou, comme un guerrier
Comme une star de machimina
Je t'aime, je t'aime
Comme un worgen, comme un roi
Comme un homme que je ne suis pas
Tu vois, je t'aime comme ça

D'accord, je t'ai confié
Tous mes secrets, tous mes sorts
Même ceux, dont seul un frère
Est le gardien inavoué
Dans cette maison de pierre
Sargeras nous regardait danser
J'ai tant voulu la guerre
De corps qui se faisaient la paix

Je t'aime, Je t'aime
Comme un fou comme un guerrier
Comme une star de machimina
Je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime, je t'aime
Comme un worgen, comme un roi
Comme un homme que je ne suis pas
Tu vois, je t'aime comme ça
Tu vois, je t'aime comme ça


Dernière édition par Hafaelas le Dim 3 Oct - 23:00, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes

Message par Invité le Dim 12 Sep - 23:18

Comme un infidèle

Tes mains en tremblent encore et l'orc que ton cœur porte semble moins fort
Et si le combat prend fin
C'est surement parce qu'on t'a tué le nain
Et tout bas tu me murmures que tout ce qu’il loot tu me l'assures
Et dans tes défaites tu me promets qu'un nouveau loot est pour demain

Doucement tu me fais voir les plus douces de tes histoires
Et plus notre raid avance d'autres filles entrent dans l’instance

Ses mains en tremblent encore et sous mon poids son cœur vibre plus fort
Et les craintes qu'elle a s'amplifient
Elle sait qu'une autre fut dans mon lit
Tout bas je lui murmure
De calmer toutes ses inquiétudes
Et dans mes mensonges je lui rappelle
Qu'à mes yeux il n'y a plus qu'elle

Doucement tu me fais voir les plus douces de tes histoires
Et plus notre raid avance d'autres filles entrent dans l’instance

Et doucement tu me fais voir les plus douces de tes histoires
Et plus notre raid avance d'autres filles entrent dans l’instance





Désolé


J’ai préféré partir et m’isoler
Varian comment te dire, je suis désolé
La maitre d’arène m’a clairement négligé
Et moi comme un tebé j’ai dit OK
Et tous les jours je pense à arrêter
Les gens veulent faire de moi une entité
J’vais tous plaqué, je ne suis qu’un homme je vais finir par clamsé


Et j'ai du côtoyer les croisé
Pas à pas j'me dis c'est pas vrai
Jaïna, Varian, les gardes désolé
J'ressens comme une envie de m'isoler


Moi aussi les draeneïs j'vais me barré
Rejoindre tous les mien les roués
Hurlevent c'est Arcatraz
Marre des mendiants et de tous ces tas de paperasse
Leur cœur est noir et fin comme un gilnéen
A les entendre on croirait que signer fallait
Moi j'veux ma femmes, mon ding, mes gosses
Pour ça croit-moi j'en pleurait bien toutes mes forces


Et j'ai du côtoyer les croisé
Pas à pas j'me dis c'est pas vrai
Jaïna, Varian, les gardes désolé
J'ressens comme une envie de m'isoler


Pardonne-moi Tyrande s'il te plaît
Je serais revenu te voir si j’avais plus de blés
Mais t'sais ici non plus c'est pas facile
En Hurlevent les gnolls nous mes des baffes aussi
Désolé aux maitres de vol, d’démo et d'ingénieur
Vous inquiétez pas mon diablotin ma bien défoncé
Désolé Mr l'goldseller mais si j'm'arrache vous allez pas m'manquer



Et j'ai du côtoyer les croisé
Pas à pas j'me dis c'est pas vrai
Jaïna, Varian, les gardes désolé
J'ressens comme une envie de m'isoler


Jaïna, Varian j'vous dis 'On iras là bas'
Je sais que dans vos têtes vous êtes d'jà là-bas
J’ai beau dire que j'lai mais j'ai pas la foi
J'ai fais le con, j'ai commencé par la fin
J’aurais pas dut me lancer dans la démonologie étant petit
J'aurais du écouté Varian étant petit
J'me sens coupable
Quand J'vois ce que vous a fait cette nation coufard


Et j'ai du côtoyer les croisé
Pas à pas j'me dis c'est pas vrai
Jaïna, Varian, les gardes désolé
J'ressens comme une envie de m'isoler



Varian comment te dire, je suis désolé
La maitre d’arène m’a clairement négligé
Et moi comme un tebé j’ai dit OK
Et tous les jours je pense à arrêter
Les gens veulent faire de moi une entité
J’vais tous plaqué, je ne suis qu’un homme je vais finir par clamsé








Lundi au soleil

Regarde ta montre
Il est déjà huit heures
Embrassons-nous tendrement
Une wyverne t'emporte
Tu t'en vas, mon cœur
Parmi ces milliers de gens
C'est une journée idéale
Pour marcher dans Ashenvale
On trouverait plus normal
D'aller se duel
Seuls dans Durotaaaaar

Le lundi au soleil
C'est une chose qu'on n'aura jamais
Chaque fois c'est pareil
C'est quand on est derrière les barreaux
Quand on farme que le ciel est beau
Qu'il doit faire beau sur les zeppelins
Le lundi au soleil

Le lundi au soleil
On pourrait le passer à s'aimer
Le lundi au soleil
On serait mieux dans l'odeur des groins
On aimerait mieux détruire des nains
Ou simplement ne rien faire
Le lundi au soleil

Toi, tu es à... l'autre bout
De cette ville
Là-bas, comme chaque jour
Les dernières heures
Sont les plus difficiles
J'ai besoin de ton amour
Et puis dans la foule au loin
Je te vois, tu me souris
Les torches des magasins
Sont tous allumés
C'est déjà la nuit

Le lundi au soleil
C'est une chose qu'on n'aura jamais
Chaque fois c'est pareil
C'est quand on est derrière les barreaux
Quand on farm que le ciel est beau
Qu'il doit faire beau sur les zeppelins
Le lundi au soleil

Le lundi au soleil
On pourrait le passer à s'aimer
Le lundi au soleil
On serait mieux dans l'odeur des groins
On aimerait mieux détruire des nains
Ou simplement ne rien faire
Le lundi au soleil



Dernière édition par Hafaelas le Dim 3 Oct - 23:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes

Message par Invité le Lun 13 Sep - 21:50

Fais comme le murloc


Fais comme le murloc
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un murloc
D'un peu de chasse et de pêche, un murloc
Mais jamais rien ne l'empêche, le murloc, d’Aweurglaweurglglglwargl !

Mais je suis seul dans l'océan
J'ai peur du ciel et de l'hiver
J'ai peur des nagas et de la guerre
J'ai peur du temps qui passe, dis
Comment peut on vivre aujourd'hui
Dans la naphte et dans le bruit
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme le murloc
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un murloc
D'un peu de chasse et de pêche, un murloc
Mais jamais rien ne l'empêche, le murloc, d’Aweurglaweurglglglwargl !

Mais Azshara dont on m'a parlé
Cette Azshara que l'on m'a chanté
Cette sauveuse de la murlocité
Je n'en vois pas la trace, dis
Comment peut on vivre sans elle ?
Sous quelle étoile, dans quelle extension ?
Je n'y crois pas, je n'y crois plus, je suis perdu

Fais comme le murloc
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un murloc
D'un peu de chasse et de pêche, un murloc
Mais jamais rien ne l'empêche, le murloc, d’Aweurglaweurglglglwargl !

Mais j'en ai marre d'être looté
Par des marchands d’ailerons
Et d'écouter se lamenter
Ma gueule dans la glace, dis
Est-ce que je dois montrer les dents ?
Est-ce que je dois baisser les bras ?
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu

Fais comme le murloc
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un murloc
D'un peu de chasse et de pêche, un murloc
Mais jamais rien ne l'empêche, le murloc, d’Aweurglaweurglglglwargl !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes

Message par Invité le Mar 21 Sep - 13:57

excellent! Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum